Bien comprendre son devis

Vous vous apprêtez à consulter un professionnel ou vous l’avez peut-être déjà fait. Celui-ci vous a remis une proposition évaluant le coût de l’installation d’une pompe à chaleur selon la configuration de votre logement, vos attentes et bien sûr, votre budget. Pour éviter toute surprise, voici quelques conseils pratiques pour décrypter le devis que vous avez entre les mains.



Bien comprendre son devis
Faire le choix d'un constructeur tel que Daikin, reconnu pour la qualité de ses produits, est une condition essentielle pour la qualité et la pérennité de votre installation. Le conseil et la pose en sont une autre, particulièrement importante pour des équipements qui vont accompagner votre vie quotidienne pendant de nombreuses années.

Dimensionnement de l'installation, clarté de la proposition technique et financière, soin dans l'installation et dans la mise en route… sont autant d'étapes qui requièrent toute votre attention. Mais vous n'êtes pas non plus expert en la matière…

1 - Choisissez un installateur qualifié

- Privilégiez un installateur détenant l'appellation QualiPAC ou, à défaut, une autre qualification reconnue telle que Qualiclimafroid Qualibat, ou Qualifelec etc.
- N'hésitez pas à lui demander une attestation d'assurance récente de son entreprise indiquant tous les domaines couverts ainsi que les fluides.

La qualification RGE : vérifiez les certificats
Devant la recrudescence des professionnels qui affichent le logo RGE sans en avoir la certification, Daikin vous recommande de vérifier sur l'annuaire des professionnels RGE.


2. Faites faire un diagnostic thermique

Assurez-vous que l'installateur dispose de toutes les informations nécessaires concernant :
- L'isolation de la maison : date de construction, matériaux utilisés, (isolation, type de vitrage…).
- L'état des lieux : superficie de la maison et de chacune des pièces principales (celles à chauffer), relevé des corps de chauffe (nombre et puissance des radiateurs).
- Vos habitudes de vie : nombre d'occupants, horaires d'occupation, température de chauffage habituelle, consommation d’eau chaude sanitaire…).

3. Soyez très attentif au devis

- Veillez à son exhaustivité : résultats de l'étude thermique, détail des différents postes (notamment matériel et main d'œuvre)… N’exigez pas un devis réalisé sur place, dans la minute : laissez à votre installateur un délai raisonnable pour faire son travail de façon professionnelle.
- Demandez à votre installateur d’y mentionner les conditions générales de vente et les garanties proposées.
- Sollicitez la possibilité d'un contrat d'entretien qui est la garantie d'une installation durablement performante.

Téléchargez-ici un exemple de devis détaillé

4. Et n'oubliez pas :

- Faites toujours réaliser plusieurs devis par différents installateurs.
- Accordez-vous quelques jours de réflexion pour étudier les devis et les comparer car il n'y a jamais de réponse type. Votre demande est forcément particulière.
- Soyez particulièrement vigilent en cas de démarchage à domicile. (N'oubliez pas que vous bénéficiez de 7 jours de rétractation légale en cas de proposition non sollicitée lors d'un démarchage à domicile.
- Ne signez jamais une commande dès le premier rendez-vous, donnez vous le temps de la réflexion.